Comment se rendre à Flores au Guatemala depuis Bacalar au Mexique ?

Jardin et entrée de la belle hacienda San Lorenzo Oxman, au Mexique.

On vous explique où et comment nous avons traversé les frontières pour aller du Mexique au Guatemala, en passant par le Bélize. Un trajet sur deux jours, en bus et en navettes, pas si compliqué que ça. Départ de Bacalar puis Chetumal (Quintana Roo, Mexique), stop à Flores (Petén, Guatemala) et arrivée au Rio Dulce (Izabal, Guatemala) !

Ça y est, nos 15 jours de voyage à travers la péninsule du Yucatán au Mexique est terminée. Après avoir bien profité des ruines mayas, des cénotes, des villes à l’ambiance mexicaine et des haciendas, nous allons maintenant revenir au Guatemala vers notre cher bateau. Nous voulons partir de Bacalar, au sud-est de l’État du Quintana Roo, sur la côte Caraïbe du Mexique.

Note : Nous sommes arrivés au Mexique par Palenque, depuis la petite ville de Flores au Guatemala. Au départ, nous pensions faire une boucle au Mexique pour revenir sur Palenque puis sur Flores. Mais finalement, le transport en bus entre Bacalar et Palenque est très long (sur une nuit) et financièrement, cela revenait au même (voire moins cher) de rentrer directement de Bacalar vers Flores.

En partant de Bacalar, pour rejoindre le Rio Dulce le plus directement possible, il n’y a pas des centaines de choix. Le but est d’abord de rejoindre Flores au Guatemala, sur une journée, en traversant ce petit pays d’Amérique centrale un peu moins connu : le Bélize. niché entre ces deux gros voisins, avec un accès seulement sur la mer des Caraïbes.

Une fois entré puis ressorti du Bélize, on arriverait à Flores pour y passer la nuit, afin de reprendre un transport vers le Rio Dulce le lendemain. Impossible de tout faire en une journée… Comme pour l’aller jusqu’à Palenque d’ailleurs, nous avions là-aussi dormi sur Flores. Mais on en avait profité pour visiter les magnifiques ruines mayas de Tikal !

C’est parti, on vous explique tout en détails, de Bacalar au Rio Dulce !

 

De Bacalar à Chetumal

 

Chetumal, c’est une grande ville mexicaine située au sud de Bacalar, très proche de la frontière avec le nord du Bélize. C’est de là qu’on peut réellement organiser un transport vers le Guatemala. On se renseigne la veille dans l’agence ADO de Bacalar. Pas toute proche du centre-ville à pied celle-là! Les transports en navette vers le Guatemala partiraient à 7h00 du matin de Chetumal, on préfère assurer le coup en partant tôt de Bacalar.

Le lendemain matin, c’est chose faite, on se réveille avant l’aurore pour marcher jusqu’à l’agence ADO : prévoir une petite demi-heure de marche depuis la lagune. On attrape le bus Mayab de 4h55, pour 40 pesos par personne. Le trajet passe rapidement, on arrive à la station de bus de Chetumal à peine une heure plus tard, un peu trop en avance d’ailleurs ! On avait prévu large, le guichet Miescape pour la navette vers le Guatemala ouvre bien à 7h00.

Heureusement, comme dans toutes les stations de bus, il y a le wifi gratuit pour occuper l’heure qui nous attend. Mais WC payants, 5 pesos par personne.

7h00 : On achète nos billets dès l’ouverture du guichet : 700 pesos par personne. On monte dans le van qui va nous emmener à travers le Bélize, jusqu’au Guatemala, départ à 7h30. C’est parti pour deux frontières à traverser !

 

Entrée au Bélize

 

A peine sortis de Chetumal, nous voici face à la frontière avec le Bélize. Aucun souci pour notre sortie du Mexique, nous sommes en règle, ayant payé notre VISA lors de notre entrée. Un tampon et hop, on est passé.

L’entrée au Bélize ne sera guère plus longue. Un formulaire à remplir, surtout bien préciser qu’on est en transit ! C’est précisé sur le tampon d’entrée. On passe ensuite nos sacs sur le tapis roulant, tandis qu’un agent nous demande si on transporte des produits frais. Pas de chien ici pour vérifier, c’est donc plus rapide.

On remonte dans notre van et on peut observer par la vitre ce nouveau pays que nous traverserons bien vite. Tiens, c’est marrant, le Bélize ne ressemble vraiment pas à ses voisins d’Amérique centrale, mais beaucoup plus à l’ambiance des Caraïbes ! Les gens parlent anglais ici et les maisons comme la nature ressemble beaucoup plus aux îles antillaises que nous avons déjà visitées.

Le voyage se passe agréablement, on a la chance d’être tombés avec un autre couple de français, ce qui permet de discuter facilement. Eux font juste l’aller-retour sur 3 jours au Guatemala depuis le Mexique pour aller voir les ruines de Tikal ! Il y en a qui sont motivés:) mais il faut avouer que ce parc historique en vaut la peine…

 

Changement à Bélize City

 

Après quelques heures de route, on arrive dans la capitale : Bélize City. Notre chauffeur nous précise qu’on va devoir changer de van, ce sera un autre chauffeur qui nous emmènera jusqu’à Flores ensuite. On attend bien 2h dans une gare, à dépenser nos derniers pesos mexicains contre quelques friandises. On devait repartir aussitôt mais notre second van a du retard…

Note : Au Bélize, on utilise des dollars bélizéens, qui correspondent à 1 BZD = 0,5 USD. La monnaie est donc beaucoup plus forte qu’au Mexique. Mais dans la gare où nous étions, ils acceptaient encore les pesos mexicains.

 

De Bélize City jusqu’à Flores, sortie du Bélize et entrée au Guatemala

 

La nouvelle navette arrive, cette fois-ci ce sera la compagnie San Juan (et plus Miescape apparemment). La suite du voyage se fait plus longue, le bus est encore moins confortable…

Nous voici arrivés enfin à la sortie du Bélize. Devant les douanes et l’immigration, on se fait sauter dessus par une bonne dizaine de locaux qui veulent nous échanger des devises, sachant bien qu’on doit payer la sortie du pays. Car en effet, même en simple transit, il faut payer les 20$US environ pour sortir du Bélize… Pas le choix. On paye en dollars US (on avait pensé à changer des pesos en dollars US à Tulum), soit 16,25$US par personne. C’est moins cher finalement car nous sommes simplement en transit! Donc ne pas oublier de le préciser sur le passeport à l’entrée…:)

L’entrée au Guatemala juste après se fait toujours aussi facilement, une simple vérification de passeport, un formulaire rapide à remplir et on peut passer, rien à payer. Sans même avoir eu nos sacs de fouillés.

Encore un peu de route jusqu’à Flores et nous y arrivons finalement vers 17h45, heure locale. On aura quand même fait 14h de trajet en tout depuis Bacalar !

Attention au décalage horaire, l’Etat du Chiapas au Mexique a une heure d’avance par rapport au Guatemala ! 🙂

Nous resterons une nuit à Flores, à l’hôtel La Aurora (un troisième essai, peu concluant après les deux premiers pas non plus extraordinaires…). On vous raconte tout dans notre article Visite de Flores, petite ville du Guatemala sur le lac Petén Itzá  et retrouvez-y également les détails de notre dernier trajet retour vers le Rio Dulce !

 

Nos autres articles sur le Mexique

 

Nos autres articles sur le Guatemala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *