Réparation du guindeau sur notre voilier : un Goïot 312

L'avant et la baille à mouillage de notre Océanis 390.

Parmi les soucis un peu embêtants sur un bateau, il y a la panne de guindeau. Mais d’abord le guindeau, c’est quoi ?

C’est le mécanisme qui permet de descendre ou remonter l’ancre, avec un moteur électrique ou manuel. S’il ne fonctionne plus, on est donc obligé de remonter le mouillage à la main ! Des dizaines de mètres de chaîne ajoutées à notre ancre qui pèse le modeste poids de 20kg… Bon, ça se fait mais c’est un peu usant quand même, surtout s’il y a beaucoup de fond et donc beaucoup de chaîne suspendue sous le bateau.

Le guindeau est également un organe de sécurité. Si par exemple un gros coup de vent se lève alors que vous êtes au mouillage, il faut le quitter rapidement pour éviter un problème (dérapage sur un caillou, éviter un autre bateau…). C’est évidemment plus facile de remonter son mouillage à l’aide du guindeau électrique et encore plus en équipage réduit ou seul à bord !

Notre guindeau Goïot 312 sur notre Océanis 390.

 

Premier souci majeur aux Baléares et second problème aux Antilles

 

On a cassé une première fois notre guindeau lors de la descente du mouillage dans une calanque très étroite à Minorque aux Baléares. On descendait l’ancre de façon électrique, il y avait une longue houle qui rentrait, une dizaine de mètres de fond et malheureusement quelques grosses roches. Au moment où l’ancre a touché le fond, le bateau s’est fait soulever par une vague et l’ancre s’est coincée sous un rocher. L’effort était trop important pour le guindeau, un axe intérieur s’est rompu et le roulement est devenu libre…

Après ma réparation quelques jours plus tard, l’axe de rechange s’est cassé de nouveau en remontant le mouillage dans 16 m d’eau à Charlotteville à Tobago. Il n’y a pourtant pas eu de souci particulier, peut être une surcharge de vase en plus de la considérable hauteur de chaîne. J’ai réparé à nouveau le guindeau en Martinique 2 mois plus tard, les mouillages étant peu profonds au Antilles, ça ne me dérangeait pas trop de remonter l’ancre à la main jusque là.

 

Mes réparations successives dans les détails

Notice du guindeau Goïot 312 - éclaté

Notice du guindeau Goïot 312 - liste des pièces

Voici l’éclaté et la liste des pièces du guindeau Goïot 312.

 

Après démontage du carter d’huile, on peut accéder aux roulements et engrenages.

Lecture de la notice du guindeau Goïot 312 avant de le remonter. Le moteur de notre guindeau Goïot 312 électrique sur notre voilier.

La pièce responsable de mes problèmes est une goupille en acier de 8X45mm qui traverse l’axe principal (celui qui entraîne le barbotin). Cette goupille était cassée en plusieurs morceaux et avait quitté son emplacement.

Le carter et les roulements de notre guindeau Goïot 312 sur notre Océanis 390.

L'axe cassé dans notre guindeau Goïot 312 sur notre voilier.

Je l’ai remplacée par une vis inox de bonne taille bloquée par un écrou stop. C’est cette vis de diamètre 8mm qui s’est cassée à son tour à Tobago. Et c’est en Martinique que j’en ai remis une de même taille, pour le moment, ça tiens !

Attention, pour le remontage du guindeau, à chaque fois, il faut prendre soin de l’étanchéité du quarter d’huile pour ne pas qu’elle se déverse dans le puits de chaîne.

Toute la manipulation pour démonter ou démonter l’ensemble n’est pas très compliquée en soi mais on travaille dans un endroit peu accessible, les mains dans l’huile et il y a pas mal de boulons à enlever. Et bien sûr, en plein soleil:)

2 commentaires

  1. Salut,
    attention que ta goupille ne soit pas trop solide car elle sert aussi de « fusible » pour éviter de casser une pièce plus onéreuse…
    peut etre devrais tu en acheter 2 (une de secours )et enlever ta vis inox
    bonne navigation …

    1. Bonjour,
      Merci pour l’info, je n’avais pas pensé à cette histoire de fusible.
      Sinon ce genre de pièce n’est pas très facile à trouver sur la route…

      Cordialement,
      Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :