Martinique – Formalités administratives (en bateau) et réseau téléphonique/internet

Pavillon français à l'arrière de Manwë.

Mis à jour le 09/03/2018

 

Eh bien, finalement, toutes mes excuses, ce n’est pas obligatoire du tout de payer pour sa clearance en Martinique:) En fait, ce sont des frais administratifs en plus qui sont appliqués ou non par une marina. La clearance en soi, elle, est normalement gratuite.

Lors de notre retour, nous avons fait notre entrée à la marina de la Pointe du Bout, à l’Anse Mitan. Là où nous avions fait notre précédente sortie. Pas de taxe, rien, cela prend 5 min. Il suffit de taper les informations sur l’ordinateur disponible sur le comptoir, de cliquer sur imprimer, d’attendre que l’employée de la capitainerie le tamponne et le tour est joué !

Du coup, c’était bien propre à la marina au Marin de payer des frais d’impression et de service (enfin, juste un tampon puisqu’on remplit soi-même sa clearance sur l’ordinateur!). L’entrée (comme la sortie apparemment) y coûtait la somme de 5€.

Pour la sortie cette fois-ci, nous étions à Saint Pierre, au pied de la Montagne Pelée. On peut remplir sa clearance à l’Office du Tourisme ou même dans un restaurant en ville (mais je ne me souviens plus du nom). On y est allé le matin avant notre départ pour la Dominique, toujours le même schéma, à savoir remplir les cases sur l’ordinateur. Là aussi, la clearance est gratuite et un pot est à disposition pour donner un petit quelque chose si on veut.

 

Publié le 07/02/2018

Entrée sur l’île

 

Même si on est arrivé en France, sur un voilier français, il nous faut quand même faire des papiers d’entrée et de sortie du bateau à la capitainerie. Ce n’est pas vraiment comme en Europe, comme aux Baléares ou aux Canaries, où on n’avait pas besoin de se présenter ni de s’enregistrer quelque part. On avait été mis au courant de la procédure par quelques bateaux croisés auparavant. C’est assez rapide, il suffit de se rendre à la capitainerie, pour nous c’est au Marin, notre point de chute.

Une fois sur place, il faut s’asseoir devant un des ordinateurs dédiés, remplir le formulaire présent à l’écran et cliquer sur imprimer. Retourner à l’accueil où on nous tamponne la feuille imprimée, en nous demandant aussi en échange la somme de 5€. Eh oui, même pour les Français que nous sommes, arriver par la voie de la mer en Martinique n’est pas gratuit. 5€ pour une impression et un tampon, donc en tout 30 secondes de temps passé avec le responsable, c’est un peu beaucoup je trouve. Mais pas le choix, il faut nous délester de ces quelques euros.

A vrai dire, on ne sait pas si c’est parce que nous étions au Marin que nous avons du payer. Est-ce partout la même chose sur l’île ? Car nous avons demandé, et on peut faire ses papiers normalement dans toutes les marinas… A voir à notre retour plus tard sur l’île, quand nous referons une entrée pour venir déposer mon frère Grégoire à l’aéroport et remonter la côte ouest jusqu’en Dominique.

 

Sortie de l’île

 

Nous avions vu sur internet qu’il fallait payer aussi pour la sortie… On s’attendait donc à tout. Le matin même avant d’aller mouiller devant Fort de France, pour récupérer mon frère et partir ensuite 15 jours avec lui aux Grenadines, nous étions mouillés à l’Anse Mitan. C’est juste en face dans la grande baie de Fort de France, au sud donc. Il y a une petite marina ici, la marina de la Pointe du Bout. Bon, ils ne répondaient pas à la VHF mais on les a appelé au téléphone pour savoir à l’avance si on pouvait venir faire notre sortie ici (notre départ étant prévu le lendemain matin). Pas de souci, c’est possible. Sans attendre, on débarque en annexe et on se rend dans la minuscule capitainerie, en fait juste un bureau. Le responsable nous indique du menton l’ordinateur posé sur le comptoir. On remplit le formulaire, exactement le même qu’à l’arrivée. Hop, on clique sur imprimer.

Toujours sans un mot, l’employé se lève, vient signer et tamponner la feuille puis retourne à son bureau. Sans nous demander quoi que ce soit de plus. La sortie est donc gratuite ! Là encore, nous ne sommes pas sûrs, est-ce vraiment le cas partout ?

 

Réseau téléphonique et internet

 

Pour le réseau, nous avons pu retrouvé sans souci nos forfaits français. Nous les avions conservé jusque là car ils ne nous coûtent pas très chers par mois, 4,99€ chacun. Par contre, je vais bientôt devoir trouver une autre solution, car contrairement à Damien où pour lui ce tarif est permanent, pour moi, ce n’était qu’une offre d’un an. Fin mars prochain, il repasse à 19,99€ par mois ! Aie, ce n’est plus la même chose pour l’utiliser juste dans les îles françaises !

Damien est chez SFR et il capte bien ici en Martinique. Moi, je suis chez Free, il n’y a pas de réseau Free ici mais je capte via le réseau d’Orange ou de SFR en fonction du lieu sur l’île. Et ça fonctionne plutôt bien, pas trop de problème pour me connecter à Internet.

Nous profitons de nos Go retrouvés pour travailler sur le blog. Ça fait plaisir de pouvoir se reconnecter n’importe où et n’importe quand ! Les habitudes reviennent très vite, je ne peux pas m’empêcher de consulter Facebook ou Instagram toutes les 5 min (enfin, façon de parler). Au moins, voyager dans des îles où on doit attendre du Wifi dans des endroits stratégiques nous permet de faire une sacré détox face à nos téléphones portables:)

2 commentaires

  1. Effectivement dans les îles françaises la clearance est supposée être gratuite, ce que l’on paye ce sont des frais administratifs et le montant diffère selon les lieux.
    Je viens de découvrir votre blog suite à l’article de madmoizelle ! Vraiment contente de voir un couple de jeunes 😉
    Au plaisir de se croiser quelque part !
    (Aurélie et William sur le voilier Peter Pan)

    1. Oui on n’avait pas compris au début et on avait été surpris. Pour le moment, on a vu seulement au Marin que c’était payant en Martinique, mais peut-être dans d’autres marinas aussi… Merci d’avoir été voir notre blog ! Je crois avoir vu le tien passer sur Facebook, via un groupe de voile ou quelque chose comme ça. Vous êtes partis depuis longtemps ? C’est sûr ce serait sympa de se croiser ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :