Sardaigne – Mouillage près de l’île de Tavolara

Mouillage paisible devant l'île de Tavolara en Sardaigne, avec une ravissante petite plage pour accoster.

Entre deux escales à Olbia (une pour la fin du séjour d’une semaine des parents de Damien et une pour l’arrivée de deux amis Florent & Maya), nous avons jeter l’ancre au pied de l’île de Tavolara. C’est une île très particulière que l’on ne peut pas manquer dès que l’on arrive dans la baie d’Olbia. Une montagne tout en longueur qui émerge de l’eau, avec des immenses falaises, et où la seule plage où mouiller se trouve au sud-ouest de l’île.

La vue est vraiment magnifique ! Bon, comme nous y étions début juillet, les touristes affluent dans la journée depuis les villes environnantes sur des petits ferrys. Le mouillage se remplit aussi de voiliers et de quelques yachts qui viennent profiter du soleil et de la plage. Mais la plupart reste juste pour la journée et à partir de 17 h, le mouillage est beaucoup plus tranquille.

Nous y avons donc passé quelques jours avant de retourner à Olbia chercher nos amis. Baignade, pêche (le premier poisson harponné par Damien !), et détente, tout cela avec une superbe vue sur les falaises de Tavolara. C’est un peu mystérieux, cette île dont une grande partie est interdite d’accès car réservé à du personnel militaire. On se demande quelle vue on aurait du haut de cet immense plateau !

Nous avons évité par contre le restaurant, prisé par quelques touristes le soir. Un peu trop cher et chic à notre goût, nous mangerons donc du poisson frais ! Enfin, une petite dorade à partager, ce n’était pas très copieux mais tout de même très bon.

Nous sommes ensuite revenus mouiller ici à Tavolara à la fin du mois, quelques jours avant notre retour en France. Nous sommes arrivés aux abords de l’île après une navigation d’une dizaine d’heures en remontant la côte est de la Sardaigne. Nous étions partis d’Arbatax le matin, après avoir déposé nos deux amis pour qu’ils puissent prendre un bus vers Cagliari et ensuite un avion pour la France. A cause du manque de vent, c’était beaucoup trop risqué de descendre tous ensemble jusqu’à Cagliari en bateau, nous n’aurions jamais eu le temps de remonter ensuite jusqu’à Olbia pour notre propre avion !

Tout cela sentait la fin du séjour… Mais notre navigation à la voile a été plutôt paisible même si la côte défilait lentement. On a du passer la majeure partie du temps à lire dans le cockpit (merci à ma liseuse électronique de tenir le coup) ! Nous avons aperçu au loin les falaises de Tavolara au crépuscule. Mais quand nous sommes enfin arrivés au mouillage, il faisait nuit noire, c’est donc à la lampe torche qu’il a fallu mouiller ! Heureusement qu’on était déjà venu ici auparavant et qu’on connaissait les fonds ! Seulement un autre petit voilier était déjà là, mais sans son feu de mouillage allumé, on l’a vraiment vu au dernier moment ! Comme quoi, c’est vraiment indispensable ! (au-delà du fait que c’est obligatoire mais bon…).

Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance avec la météo pour nos derniers jours, beaucoup trop de vent et de houle. Il a fallu quitter Tavolara dès le lendemain après-midi pour essayer de s’abriter ailleurs, tout en allant vers le nord rejoindre Cannigione (où nous avons laissé Manwë sur une bouée pour repartir en avion depuis Olbia).

Mais on gardera un super souvenir de cette petite plage un peu sauvage au pied de cette île magnifique ! On vous la recommande vraiment si vous passez un jour en Sardaigne et près d’Olbia !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *