Achats techniques à Grenade et visite de sa capitale, Saint Georges

La capitale de Grenade : Saint Georges, vue des hauteurs.

Pendant nos premiers jours passés sur Grenade, le temps aura été bien menaçant et les grains ne manquaient pas de se succéder les uns après les autres. Cela nous donna l’occasion au moins de mettre en place un récupérateur d’eau de pluie ! Bon, l’avantage c’est qu’il ne faisait pas froid non plus, même en ce début d’année, et que lors d’une accalmie, ça sèche plutôt vite ! Nous passons le réveillon du Nouvel An sous la pluie, torrentielle même, mais on s’est fait plaisir en s’offrant la soirée prévue dans le bar-restaurant de Prickly Bay Marina.

Mais nous avons aussi une autre mission ici : profiter des shipchandlers présents sur l’île pour nous trouver des équipements dont nous avons besoin pour réparer ou améliorer Manwë. Le plus urgent, ce sont des panneaux solaires, pour venir s’ajouter aux deux que nous avons déjà et nous procurer plus d’énergie à bord.

 

Budget Marine, récupérateur d’eau de pluie et menus travaux

 

Première étape, accoster de l’autre côté de Prickly Bay pour nous rendre au premier shipchandler soi-disant digne de ce nom depuis que nous avons quitté les Canaries : Budget Marine. Nous sommes un peu impatients, nous avons une liste longue comme le bras d’équipements en tout genre à acheter. Le magasin est grand mais évidemment, nous ne trouverons pas les panneaux solaires dont nous avons tant besoin. Les prix nous refroidissent aussi, ce ship n’a de Budget que le nom, c’est soit aussi cher qu’en France, soit plus. Nous qui pensions que les ships français étaient déjà des arnaqueurs ! Bon ce qui est pas mal quand même, c’est qu’en montrant notre clearance avec les papiers du bateau, nous n’avons pas à payer la TVA locale, le magasin faisant duty free pour les personnes en transit.

De toute façon, avant tout achat, il faut d’abord pouvoir retirer de l’argent local, les dollars des Caraïbes orientales, et les distributeurs ne se situent pas à chaque coin de rue ici. Une grosse banque se trouve sur un rond-point avant d’aller vers Grand Anse Beach, à un petit quart d’heure à pied de Budget Marine. C’est d’ailleurs un drive, c’est plutôt rigolo, les gens passent en voiture et s’arrêtent pour retirer au distributeur.

Une fois nos précieux dollars en poche (ceux là peuvent enfin servir sur plusieurs îles), direction un magasin de bricolage où nous achetons deux trois bricoles. La pluie et la grisaille nous laisse du temps pour travailler sur le bateau.

Nous pouvons mettre en place notre récupérateur d’eau de pluie. Premier essai, il faudra sans doute y repenser. Damien fixe la bâche entre les haubans et le pont, avec un petit angle pour qu’elle résiste aux assauts du vent. Le passe coque mène à un tuyau directement enfoncé dans la nable d’un réservoir. On a ajouté un collant à moi au bout pour faire office de filtre. Ça fonctionne pour l’instant, on récupère quelques litres pendant les grosses pluies !

On installera aussi un extracteur d’air dans la cale moteur, pour évacuer au maximum les gaz et odeurs qui s’infiltre dans le bateau dès qu’on l’allume. C’est particulièrement désagréable et pousse au mal de mer…

 

Visite de Saint Georges et achats au shipchandler Island Water World

 

Après le weekend du Nouvel An, on décide de tenter notre chance dans l’autre ship de l’île : Island Water World, situé à Saint Georges, la capitale de Grenade.

Pour s’y rendre, rien de plus simple, des taxi et des mini-bus sillonnent la route sans cesse, et vous klaxonnent ou vous hèlent (voire les deux) pour vous prendre au passage. Le trajet n’est pas cher du tout. On décide d’en profiter pour d’abord visiter la capitale, apparemment, elle vaut le détour.

Le coin est vraiment joli, on joue à cache-cache avec le soleil dans les petites rues. Il est revenu et il frappe fort ! Comme pour se rattraper de ce mauvais temps des derniers jours. Notre meilleure trouvaille à Saint Georges sera un musée/salon de thé/ boutique de… chocolat !!! Même si nous avons déjà visité une fabrique de chocolaterie lors de notre tour de Grenade, je suis loin d’être rassasiée. La boutique est jolie, le musée intéressant et on peut ici aussi déguster des morceaux de différents types de chocolat ! On ne prendra pas de tablettes cette fois-ci mais on craquera pour deux énormes cookies, dont le prix fait rêver, environ 1€ chacun !

On le déguste sur un coin d’herbe avec notre pique-nique maison, face à la marina de Saint Georges : Port Louis. Après, il est temps de passer aux choses sérieuses, direction Island Water World. C’est avec une bouffée d’espoir qu’on pousse les portes de ce grand ship et ô miracle ! Ils ont les panneaux solaires rigides tant désirés ! Ils correspondent à ce que Damien avait vu sur internet, le prix aussi à peu près. Pas d’hésitation, on en achète deux, qui viendront donc s’ajouter aux deux que nous avons déjà.

Une fois cet achat terminé (et livré directement au ponton par le ship, plutôt cool), on peut souffler un peu, avant de se reprendre la tête avec le sujet suivant : « mais comment on les installe maintenant ? Sur le portique arrière avec les autres ? Sur les côtés du bateau ? »

Un peu de recherches sur le chantier à côté de Prickly Bay ne nous permettent pas de trouver une solution adéquate. On veut les mettre sur les bossoirs, on a besoin de pièces et aussi de modifier le système de levage de l’annexe, tout en consolidant si possible le portique tout entier. Après mûres réflexions, nous prenons la décision de partir de Grenade et de monter directement au Marin, en Martinique, pour finir cette installation. Marre de cette baie où on traîne depuis une semaine, marre des conversions d’unité sans arrêt (à croire qu’ils en inventent toutes les 5 minutes, mais c’est quoi un gallon!?)

Comme on doit retrouver la famille de Damien en Martinique aux alentours du 20 janvier, on sera déjà sur place. Tant pis pour le moment pour les Grenadines, on redescendra plus tard pour les faire. Hors de question de louper ça, c’est presque pour ce chapelet d’îles qu’on a traversé:)

On s’accorde quand même une pause de quelques jours sur l’île de Carriacou, qui appartient encore à Grenade, on pourra même faire notre sortie de territoire là-bas.

Sur notre route de navigation, nous mouillons pour une nuit à Dragon Bay, sur Grenade, afin de profiter du Underwater Sculpture Park en snorkeling. Le mouillage est pratique, il y a des bouées prévues pour ne pas abîmer les coraux et personne n’est venu nous réclamer quoi que ce soit.

 

2 commentaires

  1. C’est vraiment cool les vidéos, mais ça doit vous demander du travail de faire le montage non?

    1. Finalement, ça va ce n’est pas forcément très long. C’est Damien qui fait ! 🙂 ça lui prend environ 2h pour une vidéo, ça pourrait être pire, mais on ne mets pas de voix non plus dessus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :