Îles Canaries – Formalités administratives (en bateau) et réseau téléphonique/internet

Pavillon espagnol utilisé en Espagne, aux Baléares et aux îles Canaries.

Pas de gros changements de ce côté-là, eh oui, les îles Canaries font parti de l’Europe et en tant que Français, nous n’avons pas de formalité d’entrée particulière à y faire, notamment quand on y arrive par bateau. Comme pour les îles Baléares.

Ici, contrairement à notre précédent archipel, nous avons été quasiment dans un port sur toutes les îles, à part sur Tenerife. Mais à chaque fois, aucun souci, il suffit de présenter à la capitainerie à son arrivée la carte d’identité de tous les membres du voilier, en l’occurrence Damien et moi, ainsi que les papiers du bateau : acte de francisation + certificat d’assurance. Aucun port ne nous a gardé pendant notre séjour les papiers originaux, ils en faisaient une simple copie.

On vous détaille les différents tarifs des ports où nous avons été dans notre article « Bilan après 5 semaines de navigation aux îles Canaries ».

En ce qui concerne les mouillages, déjà il n’y en a pas beaucoup de praticable autour des différentes îles, mais nous n’avons pas entendu parler de réglementations spécifiques. Excepté sur la petite île de La Graciosa, au nord de Lanzarote, où seul un mouillage est soumis à une demande d’autorisation au préalable (encore que personne n’est venu vérifier…).

Pour ce qui est de nos forfaits téléphoniques et internet, nous utilisons toujours ici nos forfaits français. Le plus important pour nous, en rapport à notre blog et à notre utilisation régulière de Facebook, Instagram, Whatsapp et autres réseaux sociaux, c’était évidemment les Go de data pour pouvoir aller sur internet ! Eh bien, nous avons été bien contents de pouvoir profiter de nos forfaits SFR et Free, respectivement pour Damien et pour moi, qui nous ont été très utiles en Europe.

Pour donner des exemples précis, Damien a un forfait SFR pour 4,99 € par mois qui lui donnait en France 1 Go d’internet. Eh bien, à l’étranger (enfin en Europe), il avait également accès à son 1 Go d’internet, sans souci, avec aussi appels/SMS/MMS illimités vers l’Europe.

Moi, de mon côté, j’ai un forfait Free pour 19,99€ par mois (que je paye pendant un an 3,99€ grâce à une Vente Privée 🙂 ) qui lui me donne accès à 100 Go de data en France. Plutôt avantageux ! Aux îles Canaries du coup (mais c’était pareil aux Baléares, en Espagne et à Gibraltar), mon forfait me donnait 25 Go d’internet (ce qui est très très confortable!) + appels/SMS/MMS illimités vers l’Europe.

Autant dire qu’on en a bien profité, sachant donc que ces quantités sont restées inchangées pendant nos différents séjours aux îles Baléares, en Espagne, à Gibraltar et aux îles Canaries. Bon, après, fini tout ça, il faudra se débrouiller autrement, mais en attendant, on ne s’est pas privé d’internet à bord !

Pour en revenir aux îles Canaries à proprement dit, nous n’avons eu en plus aucune peine à utiliser notre téléphone, peu importe où. Le réseau fonctionnait très bien, on recevait internet quasiment partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *